L'informatique et moi ...

L'info et moi ...

Tout commence a l'école primaire ou l'instituteur met a disposition de ses elèves son ZX81 Sinclair. La saisie de programmes sera le déclic a la folie créatrice qui m'habite encore actuellement.

Les années collège commenceront sous le signe du MO5 (pendant ce temps les écoles primaires seront equipées de TO7i). J'aurais aussi l'occasion de toucher au VG5000 de Phillips, mais le meilleur sera l'arrivée des Amstrad CPC. Tardivement j'arriverais a convaincre mes parents de m'acheter un petit CPC 464.

Et la j'en profite pour ouvrir une grosse parenthèse sur le CPC qui fut la première machine avec laquelle j'ai pu exercer mes capacités a grande echelle. Vite lassé de l'excellent mais très lent Locomotive Software Basic je passe a la vitesse superieure avec l'assembleur Z80. Entretemps je ferais aussi connaissance avec d'autres langages tel que le pascal et le logo. Puis viendra la decouverte d'une petite société de VPC en Angleterre spécialisée CPC où je ferais l'achat d'un lecteur de disquettes 3" ainsi que de quelques cartes d'extension et surtout l'achat de MAXAM afin d'avoir un environnement de développement digne de ce nom !
Pendant toutes ces années passées sur cette machine j'ai eu l'occasion de progammer une grande variété de programmes comme les jeux (ca faisait plaisir a mes cousins), différents utilitaires, des routines asm d'affichage en 3D fil de fer et bien d'autres. Cela finira par la réécriture totale du systeme : formattage des disquettes a 205ko au lieu de 178ko, restructuration des appels systèmes, pseudo système fenetré en mode texte et amélioration des routines système sont les principaux aspects. L'achat de mon premier PC mettra fin a ce projet avant son achevement.

A la sortie du collège il fallait faire le choix de la filière que l'on voulait prendre. Pour moi le choix était fait : je voulais faire de l'informatique. Après quelques recherches je trouve ce qui me parait le parcours le plus simple et le plus rapide pour acquérir un diplôme d'analyste programmeur. Je passerais donc par une seconde TSA (pour Technique des Systèmes Automatisés) suivi d'un bac F3 (électrotechnique) afin d'accéder a un BTS d'analyste programmeur en informatique industrielle. Le lycée me permettra de faire connaissance avec ces bestioles que l'on appelle PC.

Mon cursus scolaire se terminera donc avec un BTS. A la veille de ma seconde année je ferais l'achat de mon premier PC qui me transportera dans une nouvelle dimension (DOOM !!!! :). Je ferais vite connaissance du monde unix qui m'encouragera à essayer une distribution Linux Slackware sur ma machine.

La fin des études fût synonyme d'inscription a l'ANPE en attendant le fameux service militaire. Ce dernier a consisté a transformer la vie du secrétariat de feu l'escadron de transport de la caserne de Niel a Bordeaux. En effet a mon arrivée seuls les courriers étaient saisis informatiquement. Après mon passage toutes les données des soldats étaients gérées via une base de donnés et l'on pouvait sortir des pro-formats tels que permis de conduire, diplomes et autres documents typiques pour chaque soldat. A priori mon travail a été apprécié sachant que cette base de donnée servait de support chaque semaine à la mise de la base de donnée globale située a Paris. Malgrès l'insistance des propositions que j'ai recues je n'ai pas daigné rester dans l'armée :).

Ma carrière militaire terminée j'ai pu enfin rentrer de plein pied dans le monde du travail. J'ai commencé comme technicien de maintenance dans une petite boutique d'informatique ce qui me permettait d'avoir un revenu et de pouvoir jouer avec le C++ pendant quelques temps. Peu après j'ai eu la chance d'être embauché par le plus génial des patrons dans une boite qui etait a la fois SSII et FAI local. Cette expérience m'a permis de découvrir les méchanismes d'internet, les systèmes BSD et bien d'autres choses. Cela marquera aussi la fin de ma periode "codage tout seul dans son coin" et l'entrée dans le monde des projets communautaires. Pour des raisons bassement pécunières j'ai abandonné cet emploi pour partir comme ingenieur système dans une start-up bordelaise qui coulera lamentablement un peu plus d'un an après victime du crash de la "neteconomy".

Actuellement je suis toujours sans emploi et j'occupe mon temps libre avec plusieurs projets dont entre autres OpenBSD et PMK.

        


Back to Home


menu_bottom